Spirit of Camelia

Divers sujets de discussions, livres, manga, films, cuisines...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Twilight, chapitre 1 Fascination, de Catherine Hardwicke

Aller en bas 
AuteurMessage
Eidôlon
Spirit of Camelia
Spirit of Camelia
avatar

Masculin
Nombre de messages : 310
Age : 35
Localisation : dans une tasse de thé
Emploi : apprenti architecte
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Twilight, chapitre 1 Fascination, de Catherine Hardwicke   Mar 24 Fév - 0:44

Twilight, chapitre 1 Fascination, film américain de la réalisatrice Catherine Hardwicke pour la SND, produit en 2008, d’après la saga du même nom de Stephenie Meyer.

Synopsie :

Isabella Swan, jeune adolescente de 17 ans, décide de vivre avec son père, qu’elle n’a vu que rarement, dans la petite ville de Forks, perdue au beau milieu de l'Etat de Washington. Si ce n’est la constance du temps pluvieux qui y règne, Isabella, ou plutôt Bella comme elle préfère, n’envisage rien d’extraordinaire pour sa nouvelle vie. Lors de son premier jour au lycée, un accueil chaleureux l’attend, mais une personne semble sortir du lot. Son voisin de classe en cours de biologie, est étrangement distant ou plutôt ouvertement. Ses soupçons se confirment lorsque Bella le surprend à demander son transfert. Même la famille de ce garçon recèle quelque chose de mystérieux. Elle veut découvrir pourquoi, et elle le saura.


Quelques acteurs :

Isabella Swan : Kristen Stewart
Edward Cullen : Robert Pattinson
Charlie Swan : Billy Burke


Commentaire :

Il faut, dans un premier temps, vous avouer que j’ai lu, avant de me rendre à la séance, la saga complète de Stephenie Meyer. J’ai donc un point de vue de comparaison non négligeable qui induit fortement sur mon jugement.

Ma première réaction concerne le personnage qu’incarne Kristen Stewart qui ne correspond absolument pas à l’image que je m’en étais faite. Le scénariste a, sans doute, voulu la rendre plus proche des adolescents auxquels ce film est destiné. Maladroite, oui, mais pas passive, la Bella de la saga se caractérise par ses impulsions et ses réactions stupéfiantes à l’égard d’Edward. Ces dernières ont été omises, peut-être par nécessité, puisqu’elles se résumaient pour la plus part à des pensées.
Pour continuer sur les personnages, la famille Cullen m’a paru bien trop fondu dans le paysage, le livre insiste sur le fait de leur différence. Et dans le film, seul Peter Facinelli (Dr. Carlisle Cullen) semble arborer la meilleure interprétation de son personnage.

Il est vrai que les adaptations d’œuvre telle que cette saga laissent de nombreux détails de côté, au profit de nouvelles variantes plus parlantes à l’écran. La scène du ventilateur dans la classe de biologie est une, toute droite sortie de l’imagination du scénariste, parfaitement inutile au développement et véritable cliché. Je pourrais en citer bien d’autres, mais je me passerais d’en faire l’apologie.

Un autre point négatif vise un caractère de certains personnages passé sous silence. Jasper, dernier arrivé dans la famille Cullen, a le pouvoir de changer l’humeur des personnes qui l’entourent. Même si Jakson Rathbone joue parfaitement son rôle, il présente constamment un visage fermé et distant, ce qui est normalement son cas, mais nulle présence de son extraordinaire trait de caractère. Il en va de même pour Edward et Alice qui, malgré la présence obligatoire de leur don pour le bon déroulement de l’histoire, paraissent avoir un impact minime. Comme les sentiments qui régissent cette histoire, ils se sont miraculeusement évaporés.

Sinon, il m’a semblé que l’introduction était beaucoup trop longue, tandis que le reste du film n’a pas cessé d’accélérer, en mettant en avant des scènes mielleuses à l’impact outrageusement inutile.

Je reste très critique, même après un recul de quelques semaines… Les livres y sont peut-être pour quelque chose, mais ils n’ont pas l’entière responsabilité.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spiritofcamelia.niceboard.com
Natsu
Dust
Dust
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 28
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Twilight, chapitre 1 Fascination, de Catherine Hardwicke   Mar 19 Mai - 0:58

Le film m'a semblé trop rapide... j'ai beaucoup aimé le livre alors j'ai été déçue par le rythme du film. Tout comme toi, j'ai trouvé assez long l'intro, tandis que le reste est parti très vite. C'est plutôt dommage mais bon, le film dure déjà deux heures, que demander de plus ! Sinon, pour ce qui est des acteurs, je ne les imaginais pas comme ça... mais je n'en dirai pas plus parce que j'ai été traumatisée par plusieurs amies qui ne cessent de parler de Robert Pattinson ! Qu'est-ce qu'il a de si bien ?! Je suis du même avis en tout cas, à propos de Jasper. J'aime bien ce personnage, incarné par un bel acteur, mais... il était vraiment bizarre, c'est bien le mot ! Il ressemblait à un constipé et ne changeait pas d'expression pendant tooout le film...

Bref, il est tard, je ne m'attarde pas plus sur ce sujet ! Le film était sympa malgré tout, ceux qui l'ont vu sans lire les livres l'ont apprécié quand même alors bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Twilight, chapitre 1 Fascination, de Catherine Hardwicke
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit of Camelia :: Le monde de l'image :: Film-
Sauter vers: